Fabiola est une auteure-interprète qui exerce l’art de la chanson depuis 15 ans. La carrière de cette artiste se déploie en une trame riche d’expériences scéniques, d’implications sociales, de rencontres déterminantes et de voyages. France, Suisse, Belgique, Espagne, pays de l’Est et Amérique centrale, sont autant de destinations marquées par le passage de cette artiste qu’Yves Duteil qualifie de « timbre de collection » et Lynda Lemay de « bijou d’artiste ».

En chantant les auteurs et compositeurs de la Mauricie, Fabiola a su se tailler une place de choix au sein de sa communauté, faisant d’elle une ambassadrice de premier ordre pour faire rayonner le talent des artistes de sa région.

Sur invitation de Nicole Leblanc, Claude Léveillée et Paul Buissonneau, le plateau de l’émission « Le plaisir croît avec l’usage » la fera découvrir au public québécois dont Lynda Lemay qui lui offrira le premier rôle dans son opéra folk « Un éternel Hiver » présenté plus de 80 fois dans la belle province, la France, la Suisse et la Belgique en 2005 et 2006. À la même période, Bernard Pivot l’invitera pour l’émission « Les trophées de la langue française » en France et au Canada. Parmi les artistes de qui elle assurera la première partie, citons Richard Desjardins, Daniel Lavoie, Michel Fugain et Véronic Dicaire. Elle compte plus de 1000 concerts à son actif et aborde divers répertoires comme celui d’Edith Piaf, qui lui permettra de vivre l’expérience symphonique en étant accompagnée en 2006 et 2007 par l’orchestre symphonique de Trois-Rivières et par l’orchestre national des pays de la Loire lors des fêtes de fin d’année 2007. Dans la même année, son premier album «Je reviens d’ici» voit le jour. Cet opus poétique dévoile son amour des mots et de ceux qui les manient.

Pour nous livrer son regard sur le monde, elle use de sa propre plume et multiplie les collaborations. Son nouvel album « Quand l’amour bascule», ouvre un nouveau chapitre dans son histoire musicale, entre jour et nuit, sur la ligne fine où la désillusion côtoie le rêve et l’espoir. Cette co-réalisation de BLOU (Martin Giroux) et Réjean Bouchard (Chloé Ste-Marie), met en lumière des arrangements folk efficaces et raffinés. On y retrouve des textes et musiques de Lynda Lemay, Manu Trudel, Claude Lemesle (Joe Dassin, Reggiani), Jacques Thivierge et bien d’autres, que la voix chaude et nuancée de Fabiola porte admirablement.

Écoutez l’entrevue en cliquant ici.