La Corporation de développement communautaire du Centre-de-la-Mauricie attend toujours une réponse de la ville de Shawinigan en regard des amendements qu’elle a proposés à la politique de reconnaissance des organismes communautaires adoptée l’automne dernier, a expliqué le coordonnateur de la corporation, Réjean Veillette. Les propositions d’amendements ont été déposées en février.

La corporation tenait ce matin son assemblée générale annuelle.  Une résolution a été adoptée à l’effet que la corporation poursuivrait ses démarches auprès de la ville pour faire amender cette politique.

Les états financiers de l’organisme ont été adoptés lors de cette assemblée générale annuelle. L’organisme n’a pas fait de déficit mais il est loin de rouler sur l’or.

Heureusement, l’aide votée au printemps par la municipalité de Shawinigan est plus que bienvenue. Il s’agit d’une entente de trois ans d’une valeur de 25 000$ par année.

Par ailleurs, lors de l’assemblée générale, les membres ont dit souhaité voir le retour du déjeuner des bons coups.

Deux nouvelles personnes ont aussi accéder au conseil d’administration de l’organisme dans le cadre de cette assemblée générale annuelle: Gilles Bourdon et Maude Paquette.

Pour plus de détails et entendre les explications de Monsieur Veillette, suivez nos bulletins.