Photo: 92,9 CFUT
La candidate de la CAQ dans la circonscription de Laviolette-St-Maurice, Marie-Louise Tardif, estime que la décision du gouvernement du Québec de forcer la décontamination du site de l’ancienne usine Belgo survient trop tard et que cela n’est pas suffisant.
Dans un communiqué, Mme Tardif compare ce dossier à celui d’Aleris à Trois Rivières et se demande combien de chances le ministère de l’Environnement donnera-t-il à Arctic Beluga, avant de faire preuve d’un réel leadership?
Elle précise également qu’il aurait été préférable que le gouvernement libéral n’attende pas d’être à l’aube du déclenchement des élections pour se pencher sur le dossier.
Des propos qui ont fait réagir le député de la circonscription de St-Maurice, Pierre Giguère, qui mentionne d’abord que Marie Louise Tardif est inexpérimentée en politique….

 

Pour le maire Michel Angers, il ne fait aucun doute que l’on ne pouvait sauter les étapes dans ce dossier judiciarisé

 

Entrevue intégrale avec le député, Pierre Giguère

 

Entrevue intégrale avec Michel Angers