En conférence de presse aujourd’hui, le président de la Fondation Cédrika Provencher a affirmé que le suspect en question a œuvré pour la Fondation pour l’obtention de financement et pour la réalisation des projets.

Le mandat de Claude Richard s’est déroulé entre mars et septembre 2015. Le président Henri Provencher affirme que jusqu’à maintenant, aucun collaborateur de la Fondation n’a à être en contact direct avec des enfants. Monsieur Provencher soutient que La Fondation Cédrika Provencher souhaite augmenter la sécurité et la protection des enfants.

Rappelons que leur mission est de prévenir les enlèvements et les fugues d’enfants.