Le maire de Shawinigan était en état de choc d’apprendre l’attentat d’une mosquée dans la ville de Québec.

 

Photo d’archives: le maire de Shawinigan, Michel Angers

 

Pour Michel Anger, le geste est d’une grande tristesse non seulement pour la communauté musulmane, mais pour l’ensemble des Québécois.

Écoutons ce qu’il avait à dire.

Le maire tient à dire que le raciste n’a aucune place dans nos sociétés et sur les réseaux sociaux. Il prône plutôt la tolérance.

L’entrevue intégrale est disponible sur la page Facebook de CFUT 92,9.

Du côté de la Sûreté du Québec, Des effectifs patrouillent en plus grand nombre  aux abords de la mosquée à Shawinigan.

La Sûreté du Québec préfère surveiller puisqu’elle ignore s’il y a des ramifications avec des plans destructeurs ailleurs.

Le porte-parole du Centre culturel islamique de la Mauricie, désigné dans le cadre de cet événement, Mehdi Amado, qualifie l’attentat d’horreur.

Mentionnons que le porte-parole dit qu’il est important que les policiers patrouillent pour assurer la sécurité de tous.