Le maire de Shawinigan et la ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, ont souligné ce matin la fin, plus tôt que prévu, de la deuxième et dernière phase des travaux d’infrastructures et d’embellissement de l’avenue de Grand-Mère. Les travaux, en incluant la première phase ayant été effectuée à l’été 2015, respecteront le budget prévu de 6 millions de dollars. De ce montant, la Ville a obtenu une subvention de l’ordre de 2,9 millions de dollars du Programme d’infrastructures Québec-Municipalité.

Le maire Angers a précisé que les conduites remplacées avaient depuis longtemps dépassé leur durée de vie prévue.

En plus des travaux de remplacement de conduites sous terre, le nouvel aménagement inclut l’ajout d’arbres, d’arbustes, et de mobilier urbain pour créer des espaces publics conviviaux et attrayants. Les trottoirs ont  également été élargis aux intersections afin de sécuriser les traverses piétonnières et de diminuer la vitesse des automobilistes.

Tout en se réjouissant de la fin des travaux et de l’embellissement de ce coin de la ville, le propriétaire du restaurant Jeannot sur l’Avenue de Grand-Mère, Rudy Castonguay, a reconnu que l’impact financier dû aux difficultés d’accès durant les travaux avait été majeur. Pendant trois des plus gros mois de l’année pour son casse-croûte, le chiffre d’affaires a connu une baisse de 25%.

Nous avons demandé au maire Angers si le scénario de rendre l’Avenue Grand-Mère dans ce secteur à deux sens était encore à l’étude. Selon sa réponse, si cela se fait, ce serait à moyen terme et inclut dans un projet plus large pour la revitalisation du secteur Grand-Mère. Mais avant le maire veut consulter les gens et commerçants du secteur.

Pour plus de détails et entendre des extraits, suivez nos bulletins.