Le directeur général de la Classique internationale de canots de la Mauricie, Stéphane Boileau, et son équipe avaient convié la presse ce matin pour dresser un bilan de la 83e édition et celui-ci s’avère très positif.

Monsieur Boileau a souligné être très fier d’avoir pu retrouver cinq participants de la région sur le podium sur 6 où la lutte a été très serrée. La compétition a aussi été très serrée en Rabaska.

Du côté financier, les premiers chiffres compilés sont très encourageants. Les températures exceptionnelles du week-end ont été favorables pour l’achalandage des spectacles et la vente de produits dérivés et dans les bars. Si en 2015, l’évènement avait généré des vents de  8 000$ de vente, en 2016, c’est 23 000$. Une augmentation de 200%.

Pour une compilation complète des chiffres, il faudra encore attendre, mais le directeur général se dit plutôt confiant d’arriver à dégager un profit pour cette année.

La programmation culturelle de La Classique a définitivement rencontrée son public cette année. Que ce soit à La Tuque avec l’hommage à CCR, ou à Shawinigan avec celui à Metallica, ou alors pour le concert au parc Saint-Maurice du 62e régiment d’artillerie, la foule était nombreuse et enthousiaste, a indiqué Stéphane Boileau.

La webdiffusion réalisée par Obvious C a grandement contribué à hisser la Classique internationale de canots de la Mauricie parmi les événements majeurs du Québec ! En moins d’une seule journée, plus de 10 000 visionnements ont été enregistrés pour le portage de la Promenade St-Maurice et plus de 11 000 pour l’arrivée des canotiers à Mattawin. Au total, c’est 124 171 visionnements pendant le week-end.

Stéphane Boileau a confirmé que la diffusion web sera de retour l’an prochain.

Pour plus de détails et entendre des extraits de l’entrevue réalisée avec Stéphane Boileau, suivez nos bulletins.