Lancement de l’entreprise Écobois, ce matin à l’école secondaire Paul-Le Jeune de Saint-Tite.

 

Né d’une initiative de douze  jeunes de deuxième secondaire et de leur enseignant en mathématique, Denis Bourassa, le projet a pour but d’amasser des fonds pour financer une activité.

L’entreprise Écobois fabrique des sous-verres à partir de véritables rondins de bois que ce soit du cerisier, du pin, de l’érable et autres qui proviennent directement de la rivière Mékinac.

Pour la présidente de l’entreprise Écobois, Estelle Larouche le projet fait découvrir entrepreneuriat aux jeunes.

De son côté, le maire, André Léveillé, affirme que la ville de Saint-Tite supporte le projet entrepreneurial des jeunes  avec fierté.