Équipe Canada devait effectuer des dernières coupures aujourd’hui. Le groupe de direction a finalement annoncé la composition finale de son édition 2021 à deux semaines jour pour jour du début du tournoi. Hockey Canada pouvait garder 25 joueurs cette année, comparativement à 22 ou 23 dans les éditions antérieures, en raison du contexte de la Covid-19.

Alors, neuf des 34 joueurs restants devaient faire leurs valises aujourd’hui. Deux attaquants québécois Mavrik Bourque des Cataractes de Shawinigan et Samuel Poulin du Phoenix de Sherbrooke n’ont pu éviter le couperet. Quatre autres attaquants ont subi le même sort que les deux représentants de la LHJMQ, soient Jamieson Rees, Graeme Clarke, Seth Jarvis et Gage Goncalves. En défensive, Lukas Cormier, Donovan Sebrango et Ryan O’Rourke écopent. Sur ma formation personnelle, Rees et Bourque avaient devancé Ryan Suzuki et Jack Quinn. Le fait que Suzuki soit âgé de 19 ans l’aura avantagé aux dépends de Mavrik Bourque, qui sera assurément de la formation 2022. En défensive, Cormier avait devancé Kaedan Korczak dans ma formation. Devant le filet, j’avais préféré le jeune Tristan Lennox a Dylan Garand.

Il y aura donc deux québécois dans la formation canadienne : l’attaquant Jakob Pelletier et le gardien Devon Levi, en plus de l’entraîneur-chef André Tourigny. Un total de quatre joueurs de la LHJMQ sont sur l’équipe, car hormis Pelletier, l’attaquant Dawson Mercer ainsi que les arrières Jordan Spence et Justin Barron ont percé la formation.

L’offensive devrait être assez explosive, alors que les 14 attaquants de la formation sont des choix de 1er tour. On compte quatre vétérans de l’édition gagnante de l’an dernier en attaque en Connor McMichael, Dylan Cozens, Quinton Byfield et Dawson Mercer. Kirby Dach qui est pressenti pour être le capitaine a passé une saison complète dans la LNH et un parcours éliminatoires de neuf parties dans le corps. Il formera le premier trio de l’équipe avec McMichael et Cozens. La deuxième ligne devrait être Quinton Byfield flanqué de Cole Perfetti et Peyton Krebs. Les 3e trio et 4e trio seront interchangeables avec Dylan Holloway, Jakob Pelletier et Alex Newhook, ainsi que Connor Zary, Dawson Mercer et Philip Tomasino. Ryan Suzuki et Jack Quinn seront vraisemblablement les 13e et 14e attaquant.

En défensive, le top 6 était pas mal déjà scellé avant le début du camp. Les vétérans de l’an passé, Bowen Byram et Jamie Drysdale, formeront le duo principale de l’unifolié. Dans le cas de Drysdale, il avait fait l’équipe à seulement 17 ans l’an dernier. Un fait rare pour un défenseur. Le deuxième duo sera fort possiblement composé de Thomas Harley et Braden Schneider. Le 3e duo sera formé du choix de 1er tour des Canadiens au dernier encan, Kaiden Guhle qui a réussi à se tailler un poste à 18 ans et Justin Barron. Jordan Spence et Kaeden Korczak complètent la brigade. Six des huit défenseurs sont des choix de 1er tour. Un total de 20 joueurs sur 25 furent sélectionnés en première ronde par une équipe de la LNH.

Devant le filet, je crois que Devon Levi part comme favori pour le poste de numéro un. Taylor Gauthier et Dylan Garand sont les autres cerbères.