L’usine de bioraffinerie en Haute-Mauricie dont l’ouverture est prévue en 2023 pourrait voir le jour un an plus tôt.

Le directeur général de Bioénergie La Tuque et titulaire de la Chaire de recherche industrielle Bioéconomie-Bioénergie régionale de l’UQTR, Patrice Mangin, a expliqué que ce projet évalué à 1 Milliard de dollars avance bien.

Les études de faisabilité sont terminées et la deuxième phase du projet vient de commencer.

Un accord de collaboration a été obtenu avec un consortium afin de faire des essais dans une usine de démonstration située à Dunkerque en France.

Comme l’explique Patrice Mangin, la pression est forte pour accélérer l’ouverture d’une usine à La Tuque

 

Photo: Bioénergie La Tuque