Durant la période de questions du public lors de l’assemblée de juin du Conseil des commissaires de la Commission scolaire de l’Énergie, le moniteur de la salle d’entraînement de l’école secondaire Les Chutes, Guy Thibodeau, est venu interpeller les commissaires au sujet du problème budgétaire qui doit faire passer ses heures de travail de 40 à 15 en septembre. Ce qui pourrait grandement restreindre l’accessibilité à la salle pour les élèves. Cette salle est utilisée à la fois par des jeunes du régulier, des étudiants du Centre de formation professionnelle et des adultes le soir.

Deux enseignants de l’école s’étaient aussi déplacés pour venir appuyer Monsieur Thibodeau et témoigner de son impact très positif dans l’école, notamment sur les élèves tentés de décrocher.

Le président de la commission scolaire et le directeur général ont tous deux promis de se pencher sur cette question et de tenter de trouver une solution pour maintenir un horaire d’ouverture assez étendu pour la salle d’entraînement. Est-ce qu’un frais minime pourrait être chargé aux élèves à partir de septembre? C’est parmi les solutions qui seront étudiées, a indiqué le directeur général, Denis Lemaire.