Le marché immobilier de la Mauricie ne devrait pas trop souffrir de la hausse récente du taux directeur de la banque du Canada.

Voilà en substance ce qu’a révélé  la directrice générale de la Chambre immobilière de la Mauricie, en entrevue au 92,9.

Lise Girardeau s’est montré plutôt optimiste pour les mois à venir, précisant que la hausse de trois quart d’un pour cent n’aura pas d’incidences aussi grandes que dans les grands centres urbains de la province.

Les statistiques du deuxième trimestre de l’année qui se terminait en juin dernier indiquent une baisse des ventes de 12%  des propriétés  à Trois-Rivières contrairement à Shawinigan qui connait une hausse de 11%  comparativement à la même période l’an dernier.

Entrevue complète