La ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet, a annoncé, au nom de la vice‑première ministre et ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional,  Lise Thériault, l’attribution, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre‑du‑Québec et de la Mauricie, d’une aide financière de 74 050$ à l’entreprise Boréalix. Cette aide vise la réalisation d’un projet d’investissement qui est évalué à plus de 288 000 $ et qui créera 5 nouveaux emplois dans la région. Un prêt de 10 000 $ est également accordé par Femmessor Québec pour la réalisation de ce projet.

Du côté fédéral, le député de Saint-Maurice-Champlain et secrétaire parlementaire du ministre des Finances, François-Philippe Champagne a aussi confirmé l’attribution d’un prêt de près de 112 000$ au nom de son collègue, le ministre Navdeep Bains, ministre responsable de l’Innovation, des Sciences et du développement économique.

Grâce à ces injections de capitaux, l’entreprise manufacturière entend, d’une part, aménager une nouvelle usine de fabrication de revêtements de bois intérieurs et extérieurs afin d’augmenter sa capacité de production. D’autre part, elle vise à conquérir de nouveaux marchés en vue d’accroître sa compétitivité.

À ce chapitre, la dirigeante de Boréalix, Marie-Pierre Maurais,  a profité de la conférence de presse de ce matin pour annoncer la conclusion d’une nouvelle entente avec une grande chaîne pancanadienne pour la distribution de l’un de ses produits.

Marie-Pierre Maurais a également souligné que le secteur manufacturier n’était pas le plus facile.

Le maire de Saint-Adelphe, Paul Labranche, a évoqué sa première rencontre avec la jeune entrepreneure et la subvention de 5000$ consentie par sa municipalité pour l’établissement d’une nouvelle entreprise sur son territoire.

Pour Johanne Caron, directrice régionale par intérim de Femmessor Mauricie, «le dynamisme de la dirigeante est un gage de réussite, et ses efforts dans le secteur manufacturier devraient inspirer plus de femmes entrepreneures à concrétiser leur projet.»

Pour plus de détails et entendre des extraits, suivez nos bulletins.