Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

 

Par Alexis Samson

 

La section Mauricie de la Fédération professionnelle des journalistes dénonce l’exclusion de deux journalistes de rencontres citoyennes organisées par Shawinigan.

La FPJQ-Mauricie qualifie ce comportement de «manque de transparence» de la Ville.

Un journaliste du Nouvelliste aurait été prié de quitter la rencontre par le directeur des communications de la Ville de Shawinigan François Saint-Onge, alors qu’un journaliste de TVA  se serait vu refuser l’entrée puisque des citoyens éprouvaient un malaise avec la caméra salon la Ville.

 

Réplique de Shawinigan

M. St-Onge a répondu par voie de communiqué en mentionnant que ces rencontres se déroulaient sans la présence des médias dans le «but d’assurer la protection des renseignements personnels et le respect de la vie privée des sinistrés».

Le directeur des communications de la Ville poursuit en spécifiant que «l’objectif était de permettre aux citoyens touchés par les inondations d’exprimer librement les difficultés qu’ils vivaient».

Il conclue en disant que la Ville de Shawinigan respecte le travail des journalistes