En signe de solidarité avec la communauté musulmane, la ville de Shawinigan annonce qu’elle mettra ses drapeaux en berne au lendemain de la tuerie à la mosquée de Québec

Selon le maire, Michel Angers, la tragédie survenue à Québec est un geste d’une grande tristesse. Non seulement pour la communauté musulmane, mais pour l’ensemble des Québécois.

Rappelons que Shawinigan a été la première ville à instaurer en 2013 une politique favorisant l’accueil, l’intégration et la rétention des personnes immigrantes.

Le service d’accueil des nouveaux arrivants vise à envoyer un message positif aux centaines de personnes provenant de 26 pays différents qui ont choisi Shawinigan comme ville d’accueil.

Angers rencontrera ce soir les membres du Centre culturel musulman de Shawinigan pour exprimer son soutien.