La directrice générale de l’organisme répond au questions de l’animateur journaliste, Robert Bernard