Selon L’Hebdo du St-Maurice, 5 000 Québécois sont morts du cancer du poumon l’an dernier. Plus encore, une personne diagnostiquée sur deux mourra du cancer du poumon.

Selon les statistique de l’agente des services à la communauté de la Société canadienne du cancer, Sylvie Laveault, 30 % des cancers est causé par le tabac.

Plusieurs personnes ont pris ou prendront la résolution de cesser de fumer. Dans cette optique, Sylvie Laveault affirme qu’une telle décision ne se prend pas à la légère.

Comme l’affirme Madame Laveault, les services comme la ligne J’arrête, j’y gagne ainsi que le Service message arrêt tabagique,  ne sont pas des services moralisateurs. Ils se veulent des outils afin de supporter les fumeurs en leur rappelant leurs objectifs concrets.