Photo: Image satellite composite de la Terre la nuit montrant la lumière artificielle émise vers l’espace.
Source : NASA/NOAA

Le parc National de la Mauricie devient l’un des rares endroits dans le monde, notamment au Québec, à se doter d’un éclairage qui diminue la pollution lumineuse.

Rappelons que le problème provient des halos lumineux urbains dus en grande partie à de trop mauvais éclairages. Résultat: l’être humain ne peut voir que 5 %  des étoiles dans le ciel nocturne.

Le Parc National de la Mauricie commence donc à suivre les traces du parc National du Mont Mégantic qui a agi en ce sens et est devenu la première réserve internationale du ciel étoilé.

Comme l’a expliqué au micro du 92,9  la conseillère, politiques et programmes chez Parcs Canada, Martine Tousignant, dans plusieurs secteurs du parc, l’éclairage a été changé

Extrait audio

 

 

Entrevue au 92,9 Le matin – animateur-journaliste, Robert Bernard