Dans un communiqué envoyé aux médias, hier,  les membres du Parti québécois disent ressentir une vive déception concernant le redécoupage de la carte électorale en Mauricie.

Ils appuient également les maires des municipalités concernées dans leurs revendications. En ce qui concerne le statut d’exception pour Laviolette, le président du Parti québécois de la Mauricie, Martin Beaudry,  rappelle que son organisation avait soumis six propositions lors des audiences de Shawinigan en mai 2015.

La principale proposition, consistait à octroyer un statut d’exception à la circonscription de Laviolette, au même titre que des circonscriptions telles Abitibi-Ouest, par exemple. Cela permettrait à la circonscription de Laviolette de ne pas être soumise au processus de révision électoral.

Rappelons que le projet de redécoupage de la carte électorale  provoque un bouleversement  pour la plupart des municipalités de la MRC de Mékinac et celle de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

 

Texte : Marie-Claude Pronovost