Le slammeur trifluvien Naïd, alias Dany Carpentier, s’inspire de l’actualité et de la société dans ses compositions. « J’ai des choses à dire et je les mets en chanson. Je ne suis pas quelqu’un qui dénonce haut et fort. Mes textes sont davantage métaphoriques, mais je ne me considère pas non plus comme un poète », précise le rappeur.

Après « Son de quartier », un mini-album paru en 2010, le slammeur a offert au public le fruit de deux années d’écriture sur son premier album intitulé « À la mesure du temps » en 2012. Il s’est allié les talents des beatmakers Cliché, Kourto et l’Arkanj pour donner vie à ses textes.

L’artiste est également bien connu en Mauricie pour avoir créé le Festival urbain, en 2005, un événement estival dédié entièrement aux 12-35 ans. Il s’implique d’ailleurs auprès des jeunes depuis plusieurs années, en offrant divers ateliers d’écriture à travers la province.

Écoutez l’entrevue en cliquant ici.