Nemaska Lithium a réglé un dossier qui mettait du sable dans l’engrenage de l’entreprise dans ses efforts de refinancement.

Le président de l’entreprise, Guy Bourassa, au micro du 92,9 a expliqué qu’en réglant le litige judiciaire avec les détenteurs d’obligations garanties en échange de 30 millions de dollars américains, Nemaska Lithium a évacué une incertitude qui empêchait de clôturer toute transaction que ce soit

Extrait

 

Nemaska Lithium, qui est à l’abri de ses créanciers, a annoncé mercredi la mise en place d’un processus pour trouver un investisseur.

Bien que l’entente demeure soumise à l’approbation des détenteurs d’obligations, le 12 février prochain, l’entreprise soutien que les discussions se poursuivent avec le Groupe Pallinghurst, qui souhaitait investir 600 millions $ dans les projets de Nemaska lithium.

Par ailleurs L’entreprise, a obtenu une ordonnance du tribunal, et obtient le support du contrôleur PricewaterhouseCoopers dans ses démarches visant la poursuite de ses activités à la mine Wabouchi et à l’usine de Shawinigan.

 

ENTREVUE INTÉGRALE

Journaliste-animateur: Robert Bernard

 

Photos: Parlons science et Nemaska Lithium