La Société de l’assurance automobile du Québec lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation à la vitesse au volant sur le thème «Pas de vitesse. Pas de remords.» Du 6 au 12 juin, l’ensemble des organisations policières se joint à cette campagne et interviendra, de façon accrue, auprès des usagers de la route qui commettent des excès de vitesse sur tout le territoire québécois.

La vitesse demeure l’une des principales causes de collision au Québec. Chaque année, en moyenne, de 2011 à 2015, la vitesse était en cause pour 138 décès et 515 blessés graves. C’est pourquoi les policiers du Québec sont également préoccupés par les risques directement associés à la vitesse excessive et interviennent quotidiennement afin d’amener les usagers à rouler à la vitesse affichée.

Les drames survenant sur les routes touchent non seulement les familles, mais également les intervenants qui sont appelés sur les lieux et qui doivent annoncer la triste nouvelle aux proches de la victime. Chaque conducteur peut prévenir ces drames en respectant la limite de vitesse permise sur le réseau routier et en adaptant sa conduite à son environnement. En cas de collision mortelle, un conducteur pourra être rongé par les remords, mais il sera trop tard pour revenir en arrière.