Le chef intérimaire du PQ qui a été la cible de menaces sur Twitter lundi espère que ce cas dissuadera d’autres individus qui seraient tenter de s’en prendre à d’autres personnes sur les médias sociaux.

Rappelons que l’ individu ayant comme pseudonyme « Lys Patriote » a écrit sur Twitter que Pascal Bérubé et sa conjointe, Annie-Soleil Proteau, ne pourront « plus marcher dans les rues bientôt ».

Entrevue au 92,9 Le matin – journaliste animateur, Robert Bernard

Au début de l’entrevue M.Bérubé nous parle de la COVID-19 et de la rentrée parlementaire qui débute ce mardi.

 

 

Photo: Le Devoir