Le bilan du bioblitz qui avait lieu sur deux jours la semaine dernière au sentier Thibaudeau-Ricard et au parc de la Rivière-Shawinigan vient d’être publié.

Malgré la température peu clémente, plus d’une quarantaine de personnes ont participées à l’inventaire faunique et floristique, et ce, afin de caractériser un écosystème typique d’un corridor riverain.

Les organisateurs, soit la Ville de Shawinigan et Bassin Versant Saint-Maurice, sont très satisfaits de l’engouement qu’a suscité l’événement auprès des citoyens.

Au cours de ces deux journées, l’équipe «Poissons» a procédé au recensement des espèces de poissons présentes dans la rivière Shawinigan avec l’aide de bourolles, soit de petits engins de pêche passifs. L’équipe des «Amphibiens – Reptiles – Petits mammifères» a notamment été en mesure d’identifier une couleuvre à ventre rouge, quelques salamandres cendrées et plusieurs espèces de grenouilles. L’équipe des «Insectes» a repéré une très grande variété de punaises et quatre espèces de lucioles. Pour sa part, l’équipe «Flore» a été en mesure d’identifier plus de 130 espèces végétales, la plupart typiques des corridors riverains urbanisés, dont la sanguinaire du Canada, une espèce désignée vulnérable au Québec, et le noyer cendré, une espèce susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec. Du côté de l’équipe des «Oiseaux», la découverte de la Moucherolle des saules fut une surprise pour nos observateurs. En effet, cette espèce n’avait encore jamais été répertoriée sur le territoire de la Ville de Shawinigan ! Toutes les données seront bientôt disponibles sur le site web de la Ville de Shawinigan.