Il y a du nouveau dans le dossier de l’ancienne usine Belgo de Shawinigan.

La députée de Laviolette St-Maurice a confirmé au micro du 92,9 Le matin que le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, évalue actuellement  la possibilité d’accélérer la démolition du mur de l’usine dont certains débris sont tombés sur des pare brise de 2 automobilistes le 16 mai dernier.

Marie Louise Tardif croit que ça augure plutôt bien pour une démolition rapide, ce que réclame le maire de Shawinigan, Michel Angers

Elle laisse entendre que Transports Québec serait chargé du dossier de la démolition du mur…

 

Elle ajoute que l’on devrait avoir du nouveau dans envIron 10 jours

 

Rappelons qu’une enquête de la SQ est en cours afin de d’évaluer si la présence de 2 jeunes hommes le 16 mai dernier sur le toit de l’ancienne Belgo serait liée aux dommages subis aux pare-brise de deux automobilistes à quelques minutes d’intervalle, le 16 mai