La Ville de Shawinigan, en collaboration avec la  Société d’aménagement et de mise en valeur du bassin de la Batiscan et  l’Université du Québec à Trois-Rivières, annoncent aujourd’hui la mise en place d’un projet pilote d’installation de membranes au lac à la Tortue permettant de contrôler une plante exotique envahissante, le myriophylle à épi.

La Ville a dégagé une contribution de 78 000$ à même le fonds du Pacte rural pour la réalisation du projet.

Ce projet vise à tester et suivre les impacts de cette technique au lac à la Tortue sur une superficie de 30 000 m2, soit moins de 1% du lac.

Les membranes seront posées aux endroits où la densité du myriophylle est la plus élevée.

Ce projet se veut une alternative dans le but de créer des corridors de navigation libre de myriophylle à épis, de façon à permettre aux embarcations à moteur de circuler sans risque.

Des membranes composées de différents matériaux (jute, coco et géotextile) seront installées dans le fond du lac, sur des colonies de myriophylle à épi. L’installation se fera avec une embarcation conçue pour le dépôt des membranes au fond du lac par la firme ontarienne Block-Aid Inc. C’est le jute qui composera la majorité des membranes parce que c’est un matériel biodégradable à court terme, environ trois ans. Aucune manipulation d’extraction n’est donc requise.

Trois chercheurs de l’UQTR, soit les professeurs Andrea Bertolo, Christophe Kinnard et Marco Rodriguez ainsi que des étudiants gradués conduiront des études ayant pour objectif d’analyser l’importance des effets structurants du myriophylle à épi et par conséquent, d’évaluer selon quelles limites celui-ci peut être contrôlé. Le professeur Bertolo a précisé que l’université allait consacrer environ 100 000$ pour cette étude.

Ce suivi se fera de concert avec la Société d’aménagement et de mise en valeur du bassin de la Batiscan, son directeur général, Sébastien Duchesne, a expliqué sur nos ondes l’importance de faire un bon suivi du projet pour en évaluer les impacts.

Pour plus de détails et entendre des extraits, suivez nos bulletins.