Avec l’arrivée du beau temps et des vacances estivales, les usagers seront nombreux à sillonner la route 155, reliant Grandes-Piles à La Tuque.

Le portrait de cette route comprend une chaussée sans terre-plein, avec la présence de nombreux véhicules lourds qui cohabitent avec les motocyclistes et les vacanciers. Les limites de vitesse varient puisque plusieurs zones rurales et semi-urbaines se chevauchent. De plus, les zones de dépassement sont peu fréquentes dans certains tronçons. Cette route offre de merveilleux paysages, mais elle est aussi inquiétante car certains usagers ne se soucient pas toujours de leur prochain lorsqu’ils y circulent.

De 2012 à 2015, 6 collisions mortelles, 5 collisions avec blessés graves, 98 collisions avec blessés légers et 157 collisions avec dommages matériels sont survenues sur cette portion de la route 155.

En prenant compte des causes de collisions et des plaintes reçues de la part des citoyens, les postes de la MRC de Mékinac et de l’agglomération de La Tuque ont décidé de s’attaquer conjointement à cette problématique, en partenariat avec le Ministère des transports, de la mobilité durable et de l’électrification des transports du Québec, Contrôle routier Québec et des médias.

L’objectif des opérations ciblées est d’améliorer le bilan routier et le sentiment de sécurité aux résidents du secteur, ainsi qu’aux différents usagers empruntant la route 155. Les policiers interviendront s’ils constatent des comportements dangereux et des infractions au Code de la sécurité routière telles que la vitesse, le suivre de trop près, ainsi que les dépassements dangereux. De plus, par le biais d’opérations conjointes avec les Contrôleurs routiers du Québec, ils effectueront des vérifications auprès des véhicules lourds.

Quant au MTQ, il fournira un panneau indicateur de vitesse qui sera déplacé dans des endroits stratégiques et problématiques de la route 155.