La circonscription de Saint-Maurice sera officiellement abolie, c’est ce qu’a annoncé la Commission de la représentation électorale concernant la nouvelle carte électorale du Québec (CRE).

Afin d’assurer que l’égalité des votes et le seuil minimal d’électeur soit respecté par la Loi, la fusion de la circonscription de Laviolette et de Saint-Maurice était nécessaire selon le CRE.

Les municipalités de Trois-Rives, Saint-Roch-de-Mékinac, Grandes-Piles et Notre-Dame-Du-Mont-Carmel seront dans la nouvelle circonscription de Laviolette-Saint-Maurice. Une décision justifiée par le lien naturel de la rivière Saint-Maurice et la route 155. D’autre part, le quartier de Saint-Louis-de-France demeura dans la circonscription de Champlain.

On peut entendre le député de Saint-Maurice, Pierre Giguère, qui explique qu’elles mesures ont été mise de l’avant pour sauver la circonscription.

Giguère n’exclut pas l’idée de se présenter aux prochaines élections.

Rappelons que l’intérêt de la Commission de la représentation électorale était de créer des entités géographiques cohérentes et de regrouper des collectivités présentant des intérêts communs.