St-Tite a fait son choix : c’est Annie Pronovost qui devient la première mairesse de l’histoire de cette municipalité.

Annie Pronovost a gagné par 358 voix contre le maire sortant, André Léveillé, avec ce qu’il est convenu de qualifier de bon taux de participation, soit de 62%.

En entrevue au 92,9, la mairesse a expliqué que l’épisode survenue au début de la campagne électorale au cours duquel le maire de St-Proper, Michel Groleau voulait briguer la mairie de St-Tite a joué sûrement un rôle dans la défaite du maire sortant.

On se souvient que André Léveillé avait annoncé qu’il quittait la mairie, mais quand monsieur Groleau a été informé qu’il ne pouvait pas se présenter à St-Tite parce qu’il n’y habitait pas,  André Léveillé s’est présenté à nouveau comme maire.

La mairesse Pronovost

Clip

 

André Léveillé

Clip