Plus de 90 entrepreneurs et spécialistes ont pris part au Colloque relève et transfert d’entreprise de la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan aujourd’hui au Digihub.

Il y avait deux ateliers en avant-midi et deux en après-midi qui se dérouleraient sous la formule table-ronde composée d’intervenants-experts et d’entrepreneurs qui venaient partager leur expérience.

Les ateliers portaient chacun sur une sous-thématique

-La dimension humaine du transfert d’entreprise

-La planification de la transmission

-Les aspects légaux et fiscaux

-Le financement

Le directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan, Martin Saint-Pierre, s’est dit marqué par le conseil bien avisé de Claude Baril qui affirme que «si un repreneur n’est pas en mesure de démontrer qu’il peut faire évoluer l’entreprise, ne lui vendez pas». Meilleure sera la communication et la confiance entre le repreneur et le cédant, meilleures seront les chances de succès du transfert, a conclu M. Saint-Pierre.

Parmi les autres témoignages précieux, soulignons celui des frères Pascal et Steve Drolet, propriétaires de Val-Mauricie électrique, qui ont souligné l’importance de ne pas attendre que le cédant soit malade pour commencer le processus de transfert.

Pour ceux qui n’ont pu assister à ce colloque, les ateliers ont été enregistrés et seront disponibles très bientôt sur les différents comptes de médias sociaux de la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan.

Pour plus de détails et entendre des extraits, suivez nos bulletins.