Hier après-midi, la Cour d’appel du Québec a confirmé le jugement du juge Michel Richard, le 12 juin 2014 en attribuant également la responsabilité de SNC-Lavalin dans une proportion de  70 %.

Rappelons que ce jugement touche seulement les victimes dont les bâtiments ont été construits entre 2002 et 2008.

Cette demande d’appel avait été faite en 2015 par SNC-Lavalin, les bétonnières, la carrière, les entrepreneurs et leurs assureurs qui avaient été condamnés en première instance.

SNC-Lavalin pourrait cependant s’adresser à la Cour suprême du Canada afin de revoir cette décision.

Entrevue intégrale avec le président de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite, Alain Gélinas

Journaliste animateur de l’émission 92,9 Le matin: Robert Bernard

 

Photo: Excavation Bellemare